DES REMORQUES SANS SOUCIS PAR MONTS ET VALLONS

Posted on October 06, 2021

DES REMORQUES SANS SOUCIS PAR MONTS ET VALLONS

On ne voit plus les côtes de la même façon aux fermes Coddington inc. 

Lorsque les Coddington ont eu besoin de plusieurs remorques pour leur exploitation agricole, ils ont immédiatement opté pour Machinerie Lépine, de Ste-Brigittedes- Saults, région Centre-du-Québec. Un atout pour leurs terres en pente, où ils exploitent 500 acres de maïs d’ensilage, 300 acres en fourrage, en plus d’un troupeau de 600 têtes, dont 300 vaches en lactation. Les fermes Coddington inc. sont actuellement dirigées par Tom et Jeremy, père, fils et actionnaires. Jeremy compte huit soeurs, dont Kaitlyn, récemment diplômée en gestion des technologies agricoles et bientôt actionnaire elle aussi. 

Six générations de Coddington se sont succédées sur ces terres de Melbourne, en Estrie. Comme le lait provenant de leur ferme est consommé au Québec, il paraît on ne peut plus normal pour eux que de favoriser à leur tour l’achat local et de contribuer au maintien des emplois d’ici. 

Une des caractéristiques des Fermes Coddington inc. réside dans ses terres en pentes. La sécurité supplémentaire que procurent les freins hydrauliques a donc également pesé dans la décision des Coddington. Les clients de Lépine ont la possibilité de choisir entre des freins hydrauliques ou à air pour tout modèle de remorque Lépine de 14 pi et plus. 

Déjà propriétaire d’une 818D depuis 2015, la famille Coddington s’est procuré une 822D en 2017, puis deux autres 822D, une en 2020 et l’autre en 2021. Guy Gardner, représentant chez Machinerie Lépine, explique que ce modèle est le plus populaire actuellement, en raison de sa boîte de grande capacité, de sa maniabilité hors pair et de sa compatibilité avec la grande majorité des tracteurs de ferme utilisés au Québec. Les remorques Lépine proposent une boîte en acier trempé, un matériau dix fois plus résistant que l’acier régulier. En outre, les remorques sont toutes dotées de pneus de flottaison autonettoyants, ce qui assure une excellente fiabilité à haute vitesse. Finalement, les modèles 822D sont tous équipés d’une suspension avant sur le timon pour amortir les coups et rendre la conduite plus harmonieuse et plus sécuritaire. L’entreprise est très fière de ses équipements, qu’elle vend au Québec, en Ontario et dans les Maritimes. Fondée en 1976, et aujourd’hui dirigée par Stéphane et Samuel Bourgeois, Machinerie Lépine se spécialise dans les remorques de transport animalier (semi-remorques et boîtes de camion), les remorques basculantes, les grattes à chemin, les niveleuses et les épandeurs à fumier de poulet et à chaux. Comptant plus de 20 employés, l’entreprise se fait un point d’honneur à offrir à ses clients un service après-vente hors pair ainsi qu’un stock de pièces bien garni pour fins de réparation. 

Tout compte fait, les remorques Lépine fabriquées au Québec se sont avérées beaucoup moins dispendieuses à l’achat et en entretien pour les Coddington, qui ont conclu cette transaction avec Guy Gardner, représentant de Machinerie Lépine. 

Guy Gardner, représentant de Machinerie Lépine, Kaitlyn Coddington, bientôt actionnaire, Jeremy Coddington, actionnaire et gestionnaire de la ferme laitière, et Karl Jeanson, employé aux champs. 

La famille élargie de Tom Coddington et Kathleen Boag participe aux travaux de la ferme. Kaitlyn Coddington (à droite) et Sophie Mitchell, conjointe de Jeremy, sont toutes deux diplômées en gestion des technologies agricoles. 

Les remorques Lépine, maintenant majoritaires aux Fermes Coddington.